Bourneau

mercredi 4 janvier 2012
par  Michel

Église St Jean-Baptiste de Bourneau


L’église Saint Jean-Baptiste, qui date de 1059, est classée au titre des monuments historiques. L’édifice a souffert des guerres de religion.
La puissante famille du Puy-du-Fou dont les armes sont sculptées sur les clefs de voûte est à l’origine de l’église actuelle à partir de 1445. Incendiée en 1568, elle restaurée en 1686. Une nouvelle restauration en 1886 permet de mettre à jour l’enfeu de Marie du Puy-du-Fou dont les ossements furent trouvés intacts.
Cet enfeu date de la Renaissance et a été réalisé entre les années 1515 et 1525. Il possède des sculptures en suspension uniques et le buste de Marie du Puy-du-Fou.
Le grand vitrail dominant l’autel principal représente les principales scènes de la vie du patron de l’église (naissance, prédication, décollation). Jean-Baptiste, fils de Zacharie et d’Élisabeth, sera l’annonciateur de Jésus. Il proclamera sa mission dans le désert et baptisera Jésus dans le Jourdain.
Le carrelage actuel date de 1876, la chaire et le confessionnal de 1900.
Cette église a fait l’objet d’une très belle restauration de 1995 à 1999.

1. Blason de la famille du Puy-du-Fou en couleurs originelles, découvert lors de la dernière restauration.

2. Tableau du Baptême du Christ par Jean-Baptiste.

3. Les fonts baptismaux.

4. La croix des morts. Sur le mur peinture (retrouvée en 1995) d’une partie d’une litre funéraire.

5. Peinture murale restaurée, simple liseré du 16ème-17ème siècle.

6. La porte des morts qui donnait accès au cimetière.

7. Quatre blasons dont deux incrustés dans la colonne.

8. Piscine. Genre de lavabo.

9. Christ du 18ème siècle en peinture polychrome restauré en 2001. Il fut précédemment peint en noir, à l’époque de Napoléon III.

10. Chapelle Renaissance des « Puy-du-Fou ». Cette chapelle renferme un enfeu et possède des rosaces, rinceaux, coquilles, médaillons, pilastres, plafond à caissons.
JPEG - 24 ko
11. Fenêtre de la 1ère église romane de Bourneau (vers 1030) découverte lors de la dernière restauration.

12. Vitrail représentant plusieurs scènes de la vie de Saint Jean-Baptiste.

13. Maître-autel unique en Vendée, construit par l’architecte De Rochebrune de Fontenay-Ie-Comte. Il présente sur le devant (en bas-relief) une sculpture avec les disciples d’Emmaüs et les statues de Pierre et Paul.

14. L’ambon : pupitre des lectures de la Parole de Dieu.

15. Peinture du 17ème siècle, restaurée en 1999. Dessous, draperie peinture du 15ème.

16. Autel de la Sainte Vierge avec peinture restaurée.

17. Chaire du 19ème siècle déplacée lors de la restauration.

18. Plaque commémorative de la restauration de 1686 après les guerres de religion.

19. Chapiteau remarquable : des feuillages entourent le pilier avec quelques animaux.

20. Ancien confessionnal du 19ème siècle.

Pour poursuivre la visite, passer la souris sur une vignette et cliquer dessus pour zoomer, et admirez les vitraux qui illuminent la nef.

SCAI SCAI SCAI SCAI SCAI SCAI SCAI SCAI SCAI SCAI






Retour


Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

Annonces