Cercle de silence

samedi 21 mai 2011
par  admin


► Qu’est-ce qu’un cercle de silence ?

♦ Initiés par les frères Franciscains de Toulouse en 2007, les cercles de silence se multiplient partout en France.
Des hommes et des femmes, de tous horizons et de toutes sensibilités, se retrouvent en silence pour dénoncer l’enfermement par le gouvernement dans des centres de rétention des personnes étrangères en situation irrégulière.

♦ Il s’agit de se regrouper en silence, sans bruit, autour d’une lampe allumée, dans un lieu de passage, pour interpeller la population et réfléchir sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas (ou plus) de papiers en règle.

Cercle de silence {JPEG}
A Fontenay l’expérience a été lancée, le samedi 21 mai 2011.



Prochain cercle de silence
samedi 10 décembre 2016
de 10 h 30 à 11 h 30, place de Verdun
(devant les Halles provisoires)


Télécharger le tract du 10 décembre 2016

JPEG


♦ A Fontenay ce mouvement est à l’initiative de la Pastorale des migrants, rejointe par l’ACAT, Emmaüs (St Michel-le-Cloucq), le CCFD-Terre solidaire, la Mission universelle, l’Église Protestante Unie de France, la Mission ouvrière (ACO, JOC, responsables ACE), VEA, RESF (Réseau éducation sans frontière), la Cimade, AMiSuV.



♦ Lors du dernier Cercle de silence, le 30 mai 2015, RCF Vendée a planté ses micros place des Halles, écho de cette cohabitation dans le blog de la paroisse, l’Echo des bénitiers

Photos du samedi 30 mai 2015 (cliquer sur l’image pour agrandir)




► Rétrospective des cercles de silence précédents

Photos du samedi 24 mai 2014 (cliquer sur l’image pour agrandir)


Photos du samedi 25 mai 2013 (cliquer sur l’image pour agrandir)



Samedi 15 décembre 2012, 10 h 30

Au cœur du marché de Fontenay le Comte, devant les halles parées des décorations de Noël, le 4ème Cercle de Silence se met en place autour d’une lampe allumée : une quinzaine de personnes au départ puis très vite une trentaine qui resteront toute l’heure. Des habitués et des nouveaux. Quelques personnes entrent un moment dans le Cercle puis se retirent. Averses et soleil alternent, comme pour témoigner de nos inquiétudes et de nos espérances.
Depuis 2007, où ils ont été initiés par les Franciscains de Toulouse, les Cercles de Silence se multiplient partout en France (près de 200) et essaiment en Europe. Cette démarche, ouverte à tous, au-delà des clivages politiques ou religieux, est un appel à la conscience de chacun, un rappel que la dignité de toute personne doit être respectée. Le mouvement veut interpeller la population et faire réfléchir sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas (ou plus) de papiers en règle ; dénoncer l’enfermement dans des centres de rétention des personnes étrangères en situation irrégulière mais aussi exprimer la volonté que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus du monde entier.
« Vivre un Cercle de Silence est quelque chose de particulier, témoigne Gérard. C’est tout d’abord une réflexion, une approche sur la situation des sans-papiers, les conditions de rétention, d’expulsions. C’est aussi vivre en silence au milieu des passants, un temps à contretemps. C’est l’opposition silence et bavardage, cris. C’est l’opposition immobilité et déambulation ou précipitation…C’est un moment fort avec le sentiment que nos faiblesses peuvent avoir de la force. C’est un moment où notre silence parle ! »
Des passants s’interrogent, s’arrêtent pour lire les panneaux qui informent sur le sens de la démarche, sur la situation et l’évolution des réglementations concernant les étrangers. Ces panneaux soulignent des avancées dans les récentes circulaires mais aussi dénoncent des situations inacceptables : la circulaire de décembre 2012 interdisant le placement de mineurs en rétention administrative ne s’applique pas à Mayotte, 101ème département français ; 5 389 enfants y ont été privés de liberté en 2011 !
Devant la petite flamme dérisoire qui brûle au milieu du Cercle, en cette période où chacun à sa manière se prépare à Noël, mes pensées et mes prières vont plus particulièrement vers ces enfants. Et vers toi, Jésus, l’Enfant-Dieu, accueilli sur la paille d’une crèche, venu en notre monde pour apporter à tous la plénitude de la Vie…

Monique BENOTEAU, Pastorale des Migrants, Paroisse St Hilaire de Fontenay le Comte

Photos du samedi 15 décembre 2012 (cliquer sur l’image pour agrandir)


Samedi 21 mai 2011

Photos des derniers cercles de silence (cliquer sur l’image pour agrandir)

♦ Panneaux de présentation du cercle de silence

_

Cercle de silence du samedi 12 mai 2012

Cercle de silence du 17 décembre 2011

Cercle de silence du 21 mai 2011

Contact : cerclesilencesudvendee@gmail.com


Documents joints

Cercle silence 10-12-2016
Cercle silence 10-12-2016

Navigation

Articles de la rubrique

Annonces

Brèves

7 janvier 2012 - 

Rejoignez-nous sur Facebook