Déclaration de Mgr Castet

jeudi 19 février 2009
par  admin

L’inquiétude exprimée par voie de presse par certaines personnes me conduit à vous proposer quelques réflexions.

Ces neuf derniers mois, j’ai pris contact avec la réalité de notre diocèse. J’ai appris à aimer cette réalité dans ses dimensions spirituelles et humaines. Notre diocèse est riche par son histoire et par les hommes et les femmes qui assurent au quotidien les différentes missions d’Église qui leur sont confiées. J’ai rencontré des milliers de fidèles qui m’ont montré à quel point le message du Christ avait de l’importance dans leur vie et combien l’espérance du salut pouvait être un ciment puissant entre les personnes et une force pour la mission.

Même si je viens d’un lieu où les réalités sont différentes, le Christ est partout le même et son message comporte les mêmes exigences et dispense les mêmes bienfaits.

Le début d’un épiscopat est toujours un moment particulier pour un diocèse. C’est d’autant plus vrai que mon prédécesseur a marqué son passage à Luçon par un synode important d’où sont déjà sortis de très nombreux fruits. Le Synode continuera à porter ces fruits. Ses orientations nous encouragent, entre autres, à remettre au cœur de notre vie chrétienne l’Eucharistie et l’Église comme peuple de frères et comme peuple de Dieu. Dans quelques semaines, je serai amené à vous préciser les premières orientations que je compte donner à mon ministère d’évêque.

Que les inquiets se rassurent, je n’ai d’autre cap que celui du salut des hommes, je n’ai d’autre boussole que le Christ. Je n’ai pas d’autre stratégie que celle qui consiste à agir avec amour et bienveillance pour les hommes et les femmes du diocèse de Luçon. Je déciderai quand le temps sera venu des modalités pastorales qui nous permettront de mener à bien ce programme exigeant. Elles seront adaptées aux besoins et aux attentes que j’ai discernés ces derniers mois dans le cœur des chrétiens et des responsables pastoraux. Je les mettrai en œuvre avec l’aide du conseil épiscopal dont je donnerai la composition très vite. Mais l’annonce de l’Évangile qui est le cœur de mon ministère ne peut se faire qu’avec l’aide de tous les chrétiens et particulièrement des prêtres et des diacres à qui je redis ma confiance sincère.

le 12-02-2009

Alain Castet
Évêque de Luçon


Annonces

Brèves

7 janvier 2012 - 

Rejoignez-nous sur Facebook