Homme, écris ton histoire !...

lundi 22 mars 2010
par  admin


Une veillée musicale, réflexion sur le sens de la vie, illustrée par l’oeuvre chorale de César Franck :

Les sept dernières paroles du Christ en croix

Sur un texte de Christian Billet
Chorale et musiciens sous la direction d’Yves Dooghe.

Une soirée qui s’inscrit comme un temps fort au cours du Carême.

Environ 35 choristes émanant de 4 chorales de Fontenay, ainsi que quelques choristes de Luçon et de Chauray

Six musiciens dont l’organiste (Philippe Gareau).

Images, lumière, sono : Geo Reignier

Voir les photos de la veillée (clic sur l’image pour l’agrandir et lancer le diaporama)

► Voir aussi le blog du curé n° 760 du dimanche 21 mars (clic ici)

Notes sur le texte de la veillée

Le texte de la veillée fait allusion, particulièrement dans le prologue, au personnage biblique de Noémi (Le nom signifie « mes délices ») du Livre de Ruth.

Noémi vit heureuse et dans la plénitude au pays de Juda. Aux premières difficultés de la vie, elle part avec les siens vers un "ailleurs" incertain (pays de Moab) et perd ainsi tout ce qui contribuait à son équilibre et à sa propre identité… Egarée, malheureuse, pleine d’amertume (d’où son autre nom de Mara), elle se plaint de ne pas être aidée et finalement d’être abandonnée… Selon la liturgie chrétienne, ses lamentations sont comparées aux paroles du Christ en croix (Les Lamentations - T.O.B. 1, 12 + notes et 18). Finalement, un événement inattendu, une personne étrangère va l’aider à retrouver ses racines et le bonheur total avec ses proches. Elle reprend alors son nom d’origine : Noémi. Ayant retrouvé le sens profond de son existence, elle reprend goût à la vie !

Chacun(e) peut retrouver dans l’itinéraire de Noémi les errements mais aussi les temps de bonheur intense de sa propre vie !

Christian Billet


Navigation

Articles de la rubrique

Annonces

Brèves

7 janvier 2012 - 

Rejoignez-nous sur Facebook