Petosse

dimanche 4 mars 2012
par  Michel

Église Saint-Julien de Pétosse

Au tout début du 11ème siècle (1003), Guillaume V, comte de Poitou, offre les terres de Petosse à l’abbaye de Maillezais. Vers le milieu du XIème siècle, l’abbé Théodubin fit sans doute construire une église (Chœur de l’église actuelle) avec des pierres extraites du souterrain situé en dessous.
En 1568, l’église est incendiée par les protestants venus de La Rochelle. Fin du XVIème siècle l’église est reconstruite. Sur la façade sud, quatre fenêtres de style roman ont été obstruées et remplacées par une verrière de type gothique.
Lorsque le 14 juin 1690 l’évêque de La Rochelle visite l’église Saint-Julien, il est reçu par le curé, Jacques Bouchereau. L’évêque note que "l’autel est orné d’un retable à colonnes de pierres peintes, fort propre et garni de tout ce qui est nécessaire."
Le mur aveugle de la façade nord a été remanié au XIXème siècle.
Le chevet de l’église a été refait au XIXème siècle, et comporte une verrière de type gothique avec évocation de Saint Julien martyr sous Dioclédien, fêté le 28 août ou le dimanche s’en approchant le plus.
L’église correspond à un schéma de croix latine.
Le clocher conserve une cloche en bronze datée de 1779 et réalisée par Charles Aubry, maître-fondeur.

Architecture intérieure

L’église Saint-Julien, en croix latine, possède une nef unique suivie d’un transept et d’un chevet plat (modifié). La croisée du transept est carrée à passages berrichons. La construction originelle date de la fin du 11ème/début 12ème siècle. Saccagée durant les guerres de religion, l’église est restaurée en 1646. On élève le clocher à la même époque avec un bel escalier en vis suspendu. Actuellement, la nef est couverte par une charpente à tillage de planches. A l’origine, elle était couverte par une charpente apparente. Les murs gouttereaux ne possèdent pas de contreforts extérieurs. Le chœur et le transept sont voûtés en berceaux. Le chœur originel était probablement terminé par une abside en hémicycle. De même les croisillons du transept possédaient chacun une absidiole et sa chapelle. Une troisième fois restaurée en 1891 par l’architecte Grayon, la voûte de la nef, menaçant ruine, est à nouveau restaurée et recouverte de plâtre en 1956.

JPEG - 77.7 ko
1 et 2 - A gauche de laphoto le bénitier en pierre taillée et à droite, les anciens fonts baptismaux.

3 - Statue de Sainte Thérèse de l’enfant Jésus

4 - Pierre tombale ornée d’une croix

5 - Liste des morts de la guerre 1914 - 1918 et d’Algérie

6 - Le confessionnal
7 - Statue du père de Monfort

8 - Autel de la Sainte Vierge Marie

9 - Statue de Saint Anne

10 - Statue de Notre de Dame de Lourdes

11 - En levant les yeux vers la voûte, on découvre à la base de l’arc gauche, un chat sculpté (XIIème siècle) évoquant le légende des chats ferrés de Pétosse.

12 - Statue de Saint Pierre

13 - Statue de Saint Paul

14 - Ancien Maître-Autel

15 - Statue du Sacré Cœur

16 - Porte donnant accès au clocher par un escalier hélicoïdal à vis du XVIIème siècle. Cloche classée de 1779.

17 - Statue de Saint Joseph

18 - Autel Saint Nicolas

19 - Statue de Saint Antoine de Padoue
20 - Autel actuel fait dans l’ancienne chaire. Il est encadré par deux pupitres. Le premier (a) s’appelle un AMBON : lieu de lecture biblique et de prédication ; le deuxième (b) sert à l’animateur.

21 - Statue de Jeanne d’Arc.

Architecture extérieure

La façade occidentale est totalement restaurée en 1861. Un portail à deux voussures, décoré d’un bandeau d’extrados en pointes de diamant, est encadré par deux contreforts plats. Extérieurement, les murs gouttereaux de la nef sont divisés en quatre travées par des contreforts. A l’origine, ces murs étaient percés de baies en plein cintre aujourd’hui obturées au sud. Au 19ème siècle, le chevet plat est percé d’une verrière néo-gothique dont le vitrail évoque saint Julien, patron de la paroisse, martyr au 3ème siècle.

A voir

- Le sous-terrain refuge créé lors des Invasions Normandes : visites organisées sur demande.
- Le clocher : visites guidées sur demande.

Retour


Navigation

Mots-clés de l'article

Annonces