Pouillé


L’église Saint-Rémy de Pouillé

St Rémi (Protecteur de l’église de Pouillé), né à Laon (vers 437) Rémi prépara avec Ste Clotilde la conversion du roi Clovis qu’il baptisa en 496. Il faisait ainsi entrer le peuple franc dans l’église. Il fut évêque de Reims pendant 70 ans. Influent parmi les évêques, il les invitait à conduire le peuple avec douceur, sans esprit de domination.
Apôtre des francs il fut à l’origine des évêchés de Thérouanne, Noyon, Tournai et Arras. Réputé homme de haute vertu et très éloquent, il mourut vers l’an 530.

1 - Portail roman avec pierres anguleuses profondes (1520) surmonté d’une frise à bandeau comportant un écusson et une bannière.
2 - Nef du 11ème. Les murs ont été surélevés au cours des siècles, la voûte lambrissée est peinte en trompe l’oeil avec au centre une rosace (1760).
3 - Les deux portes berrichonnes (La nef est plus large que la croisée).
4 - Le confessionnal.
5 - Partie romane du 11ème siècle. Le transept symbolise la croix latine. La croisée est surmontée d’une coupole.
6 - Transition 11ème et 14ème. Ce fut l’emplacement de l’autel pendant trois siècles.
7 - Le vitrail représente la résurrection.
8 - Le vitrail de Louis-Marie Grignon de Montfort fondateur des Sœurs de la Sagesse, des Frères de Saint-Gabriel et « Pères Montfortains ».
9 - Autel du Sacré-Cœur.
10 - Bénédiction de la 1ère pierre lors de la transformation du chevet plat en abside.
11 - L’abside est le lieu sacré de la cérémonie.
12 - Ancien autel avec trois scènes bibliques : la rencontre d’Emmaüs, les noces de Cana, la multiplication des pains.
JPEG - 35.3 ko
13 - Vitrail de gauche : Clovis à la bataille de Tolbiac.
14 - Au centre : Baptême de Clovis par Saint Rémy en l’église de Reims.
15 - A droite : Sacre de Charles VII, en 1429.
16 - Croix de bois du Jubilé de 1950 bénite par le Pape Pie XII.
17 - L’ambon : Pupitre des lectures de la parole de Dieu.
18 - Autel de Saint Joseph et de l’enfant Jésus.
19 - Vitrail de Saint Jean-Marie Vianney, curé d’Ars.
20 - Le Christ en croix (taillé dans le bois et polychrome) : crucifix classé.
21 - L’Assomption de Marie, fêtée le 15 août.
22 - Le chapiteau du 11ème (St Pierre, St Rémy (au centre muni de la crosse d’évêque et du pallium d’archevêque) et l’Archange St Michel). Les autres chapiteaux de l’église représentent des visages souriants ou grimaçants.
23 - Autel de la Sainte Vierge.
24 - Les Fonts baptismaux, lieu du baptême autrefois.
25 - Vitraux blancs avec des faux claveaux à l’extérieur.

Retour


Annonces