Sérigné

mercredi 24 janvier 2007
par  admin2

◄► Horaires des messes : voir

◄► Prêtre répondant : Abbé Deogratias Ahishakiyé - 02 51 69 30 17 - 07 81 22 76 22 - deogratias145@yahoo.fr

◄► Équipe relais :

Nicole SUDRE
Marietta BIRAUD
Jean-Marie PAIN


◄► L’église St Hilaire, histoire et architecture


VIE DU RELAIS

Restauration du Chemin de Croix (29-07-2011)

Sérignolais et Amis de patrimoine de la paroisse étaient conviés par M. Tapon, maire de Sérigné, à la réception du chemin de croix restauré grâce aux talents de Dédé et Noëlle.

Pour la petite histoire, une station avait disparu depuis... 35 ans et a été retrouvée dans le fond d’un atelier. Juste mise à l’abri (!) le temps de travaux dans l’église, et oubliée.

Cette réception a été l’occasion de faire le point sur les travaux engagés conjointement par la commune et l’association du patrimoine et d’en voir déjà les résultats pour l’éclairage. D’autres travaux vont se poursuivre avec la participation du Conseil général et de la DRAC.

Noëlle Guédon - Dédé Coirier - Michel Tapon {JPEG} Chemin de Croix (3e station) {JPEG} La Vierge au chapelet aux 6 dizaines {JPEG} JPEG



Fête du relais (9-01-2011)

JPEG JPEG JPEG
JPEG JPEG JPEG


-------------------------------------------------------------------<br class='autobr' /> <BR></p> <dl class='spip_document_95 spip_documents spip_documents_left' style='float:left;'> <dt><img src='IMG/jpg/Serigne_190c.jpg' width='253' height='190' alt='JPEG - 17&#160;ko' /></dt> <dt class='crayon document-titre-95 spip_doc_titre' style='width:253px;'><strong>Eglise de Sérigné</strong></dt> </dl> <p> <FONT color ="#993300" size=3 face="comic sans ms"><strong>UN PEU D&#8217;HISTOIRE...</strong></FONT></p> <p><strong>Église Saint-Hilaire de Sérigné</strong><br class='autobr' /> <BR> <BR></p> <p>Edifice de taille moyenne, c&#8217;est une église de <strong>type flamboyant</strong>, le pignon ouest du XII<sup><small>ème</sup></small> siècle, est le seul vestige de l&#8217;église romane. Le clocher carré, du XIV<sup><small>ème</sup></small> siècle, possède <strong>quatre cloches</strong>. La grosse, date de 1869 et s&#8217;appelle Marthe-Marie. La seconde, de 1869 aussi, s&#8217;appelle Marie-Rose-Elisabeth-Hilaire. La troisième date de 1853 et s&#8217;appelle Marie-Florence-Geneviève-Henriette-Marie-Louis. La quatrième, date de 1869 et est la plus petite&nbsp;; elle s&#8217;appelle Marie-Charlotte-Henriette-Laurence. Elles sont toutes de la Maison Bollée du Mans&nbsp;;</p> <p>L&#8217;architecture de cette église est remarquable aussi bien à l&#8217;extérieur qu&#8217;à l&#8217;intérieur. L&#8217;ornementation est, elle aussi, à voir.</p> <p>Les <strong>vitraux</strong> racontent des épisodes de la vie du saint patron&nbsp;: son baptême, quand il devint évêque, son exil en Phrygie, quand il chasse les serpents de l&#8217;île de la Dive, son retour parmi son peuple, au concile, et quand il redonne la vie à un enfant. Sept superbes vitraux et la baie située dans le chœur qui date de 1884 sont l&#8217;œuvre de A. Maurier, peintre-verrier à Nantes. La baie est divisée en trois parties. Au centre est représenté St Hilaire, sa fille à gauche, et son épouse, Ste Florence, à droite. Au-dessus est représentée la Trinité.</p> <p>Trois <strong>peintures</strong> se trouvent en bas de l&#8217;autel, représentant Ruth dans les champs de Booz, la reconnaissance de la terre de Canaan, et la Samaritiane.</p> <dl class='spip_document_33 spip_documents spip_documents_right' style='float:right;'> <dt><img src='IMG/jpg/Serigne.jpg' width='166' height='185' alt='JPEG - 26.9&#160;ko' /></dt> <dt class='crayon document-titre-33 spip_doc_titre' style='width:166px;'><strong>Eglise de Sérigné</strong></dt> </dl> <p>L&#8217;église possède aussi une <strong>statuaire</strong> remarquable. On peut y voir une statue du Sacré-Cœur en habits dorés, Ste Monique (mère de St Augustin), St Isidore, patron des laboureurs, St Vincent, patron des vignerons, St Paul, patron des Nations, St Augustin, évêque et docteur, Ste Geneviève, patronne des bergers et de Paris, une statue de la Vierge, en prière et couronnée.</p> <p>A voir aussi la chapelle dédiée à St Laurent, et celle de la Vierge, un superbe tableau de St Hilaire en habits d&#8217;évêque, un Christ en bois du XVI<sup><small>ème</sup></small> siècle, et les stalles avec les statues sculptées des principaux Apôtres.</p> <p>Cette église, modeste, est véritablement d&#8217;une grande valeur tant au niveau architectural qu&#8217;ornemental. Une des plus intéressantes de la paroisse, elle est placée sous le vocable de St Hilaire, évêque de Poitiers. Depuis le 17 juillet 1989 elle est <strong>classée monument historique</strong> en totalité.</p> <p align=right><small>B. J., avec le concours de Nadia Brianceau <br class='manualbr' />Extrait de <i>Alliance</i>, n&#176;&nbsp;11 – Mars 1999 </small></p> <hr class="spip" /> <p>


Commentaires  (fermé)

Navigation

Annonces

Brèves

7 janvier 2012 - 

Rejoignez-nous sur Facebook