Union Chrétienne

mercredi 24 janvier 2007
par  admin2

- La liturgie des Heures :
prière du matin : 9 h 00 (sauf le dimanche)
prière du milieu de jour : 12 h (sauf samedi et dimanche)
prière du soir : 18 h 30

- Messe :
à 11 h 30 : mardi, mercredi, jeudi, vendredi
à 9 h 30 le samedi
à 9 h 00 les dimanches et jours de fête

- Adoration eucharistique :
le jeudi de 18 h à 18 h 30
et le premier vendredi du mois de 16 h 30 à 18 h 50
le premier mardi du mois de 20 h à 21 h
ainsi qu’une nuit d’adoration du Jeudi Saint 22 h au Vendredi Saint 7 h 00.

- Sacrement de Réconciliation :
chaque samedi un prêtre est présent à la chapelle de l’Union Chrétienne de 10 h à 11 h 30 pour ce sacrement.
voir le planning des permanences : Le sacrement de Réconciliation

► Voir aussi La vie religieuse



Statue de la Sainte FamilleUN PEU D’HISTOIRE...


Chapelle de l’Union Chrétienne

En 1680, prenant possession d’un riche héritage, Melle Marie Brisson, sœur et fille d’un sénéchal de Fontenay, parente du fameux Barnabé Brisson, fit aboutir son projet de donner un asile aux femmes et aux filles désirant quitter ce qu’on appelait alors "l’hérésie calviniste" pour entrer dans le sein de l’Église catholique. Elle s’entoura de Melle Marie Marchand de la Roustière et de Melle Hélène Robert. Assurée des dispositions et talents de ses deux auxiliaires, Melle Brisson acheta une maison et un jardin sur l’emplacement actuel de la chapelle et des constructions attenantes.

Aussitôt, Melle Brisson donna des fonds pour les travaux de la chapelle et les réparations urgentes de la maison d’habitation. Le 21 septembre 1681 ces Dames firent leur entrée solennelle dans la demeure. Il fallut attendre trois ans pour qu’on puisse faire le service divin dans la chapelle, mais le 15 octobre 1683, Mgr l’Évêque fit la bénédiction et permit même d’y conserver le Saint-Sacrement et de l’exposer solennellement le jour de la Pentecôte.

Pendant la Révolution, une partie des bâtiments servit de lieu de réunion pour les assemblées municipales et la chapelle à divers usages, jusqu’à y mettre du fourrage et des chevaux. A plusieurs reprises des fanatiques essayèrent d’y mettre leu feu.

En 1848 les Sœurs quêtaient en ville pour acheter un tabernacle convenable, l’ancien étant vermoulu. Et commença alors la restauration complète de la chapelle, surtout en 1854, quand des bénévoles refirent la voûte.

La chapelle qui s’ouvre sur la voie publique était dédiée, avant la Révolution, à la Sainte Famille. Ensuite, on ne sait pourquoi, sous le vocable de la conversion de St Paul et, depuis 1850, elle est dédiée à l’Immaculée Conception. Ce monument, de style grec assez sévère, produit dans son ensemble, au point de vue architectural, un effet très heureux que l’on ne rencontre pas communément dans les chapelles religieuses. L’autel était de marbre blanc avec colonnettes, surmonté d’un magnifique baldaquin doré formé de quatre branches d’olivier reliées par une guirlande de fleurs et supporté par quatre colonnes de marbre. Le marchepied était de marbre noir. Ce baldaquin est tombé dans la nuit du 4 au 5 septembre 1878. La Sainte Table était en fonte, avec ornements dorés et main courante en cuivre. Les crédences étaient en marbre blanc. Outre le maître-autel, on voit deux jolies chapelles, l’une dédiée à la Sainte Vierge, l’autre consacrée à l’ange Gabriel.

En 1868 et 1869, le chœur de la chapelle est agrandi, et M. le chanoine Papin, de Luçon, vint bénir une cloche sous le vocable de Marie de la Conception, cloche offerte par Mme Thimoléon-Godet, insigne bienfaitrice de l’Union Chrétienne.

En 1932, on procédait à la réparation du chœur des religieuses (plafond et murs). Enfin, en 1979-1980, la chapelle fut mise dans l’état où on la voit aujourd’hui. L’orgue, placé dans ce qui était précédemment la chapelle de la Ste Vierge, est l’œuvre de M. le chanoine Vité, assisté de MM. Camille Morin et Pierre Chabot, ouvriers d’entretien à la Congrégation et à la Clinique.

B. J., avec le concours des Sœurs de l’Union Chrétienne
Extrait de Alliance, n° 18/19 – Novembre/Décembre 1999


Navigation

Annonces

Brèves

7 janvier 2012 - 

Rejoignez-nous sur Facebook