Vendée sinistrée

lundi 1er mars 2010
par  admin

Témoignage

Jojo Vion, diacre permanent à Fontenay, a été sollicité par le Père Jacques Gomart, Vicaire général, pour être à l’écoute des personnes sinistrées de L’Aiguillon. Il donne son témoignage.

Une Journée (pas comme les autres) de Solidarité

Le vendredi 12 mars, je suis allé en tant que diacre à L’aiguillon sur Mer à la demande de Jacques Gomart notre Vicaire Général, pour être à l’écoute des personnes sinistrées et des personnes bénévoles. Il m’a été demandé de témoigner de cette mission lors de la rencontre des prêtres, des diacres et leurs épouses le Lundi Saint. Voici donc ce que j’en ai retenu.

Tout d’abord, un grand nombre de personnes venant du bocage, de Montaigu à St Hilaire de Voust, attendait l’heure du rendez-vous sur le parking du super U. J’y ai retrouvé plein de gens que je connaissais. Puis nous avons rejoint le gymnase où était l’équipe diocésaine du Secours Catholique. C’est là que j’ai passé la journée, je n’ai donc pas vu les lieux sinistrés.

Le stock des dons était impressionnant ! Les personnes sinistrées pouvaient venir chercher de la nourriture, des habits, des produits d’hygiène, d’entretien, d’électro ménager, etc. Mais ils étaient aussi invités à prendre une boisson chaude ou un jus de fruit, des gâteaux, des casse-croûtes. C’était l’endroit où ils pouvaient s’arrêter un instant partager leur détresse, ce qu’ils avaient vécu, leurs inquiétudes, leur désespoir. Certaines personnes étaient accompagnées par des proches, des amis, des personnes qui déjà les hébergeaient, plusieurs d’entre-elles n’osaient pas venir. Dans l’après-midi, une personne venait de découvrir sa maison : sa détresse était immense, elle ne serait pas venue au gymnase sans l’aide d’une amie.
Toutes étaient, malgré leurs souffrances, admiratives et reconnaissantes de la solidarité des personnes qui étaient à leur disposition, pour les aider à trouver ce qu’elles cherchaient, pour les écouter, pour les aider à nettoyer leurs maisons.

Ce lieu où l’on pouvait se restaurer, servait aussi pour tous les bénévoles qui venaient après avoir fini une mission d’aide dans une ou plusieurs maisons. Au retour de leur première mission où ils avaient découvert les dégâts de la catastrophe, on pouvait entendre leurs stupéfactions.

J’ai rencontré deux jeunes, Honoré et Gaétan avec leur professeur/éducateur : ce sont des jeunes en réinsertion qui venaient de Reims. Ils m’ont dit qu’ils étaient contents et même fiers de ce qu’ils avaient fait ici depuis le début de la semaine. Ils devaient rentrer chez eux le lendemain.

J’ai rencontré aussi quatre personnes envoyées par leur entreprise, (entreprise de Vendée bien connue pour sa transformation du porc et fabrication de plats cuisinés) : ils étaient présents depuis 3 jours. Malgré la fatigue accumulée par l’aide fournie et par ce qu’ils ont vécu avec les personnes sinistrées, ils auraient bien voulu continuer. Un jeune de cette entreprise m’a dit que ce qu’il avait vécu ici était dur.

Puis en fin de journée, les bénévoles sont arrivés au gymnase, se sont rassasiés avant de s’en retourner chez eux. Ils étaient peut-être fatigués mais contents : d’avoir pu rendre service, et d’avoir eu des rencontres fortes avec les personnes sinistrées et les responsables des secours.

En cette année du sacerdoce, je ne voudrais pas terminer sans relever la difficulté de ce qu’ont vécu François Roulière, curé de la paroisse, et notre jeune prêtre Olivier Bléneau.

Vous deux et les autres prêtres, à commencer par notre Pasteur Mgr Castet, le Secours Catholique et tous les bénévoles, par vos présences, vos actions, vos paroles, vous avez fait rayonner la Diaconie de l’Église. J’en rends grâce à Dieu et je vous en remercie.

Jojo


Solidarité

JPEG - 33.7 ko

Secours Catholique (antenne de Fontenay)

Une vingtaine de personnes
se sont mises au service du Secours Catholique samedi 5 mars pour aller nettoyer les maisons à l’Aiguillion et La Faute. Ils en sont chaleureusement remerciés. Si un autre appel est lancé, le Secours Chatholique espère que d’autres personnes volontaires se manifesteront avec autant de générosité.

Par ailleurs le Secours Catholique fait savoir que les dons de vêtements et de nourriture sont suffisants. Il est préférables de faire des dons en argent (par chèque de préférence, libellés à l’ordre du Secours Catholique) en spécifiant que c’est pour les sinistrés de la tempête de Vendée. Ces dons ont pour but d’aider à financer dans l’urgence les premiers besoins avant que les assurances les prennent en charge.

Contact Secours Catholique (Fontenay) :

Marie-Thérèse Chaumont :
02 51 69 33 27 ou marietheresechaumont@hotmail.fr



"Je ne peux qu’être là, témoin d’une souffrance qui ne peut s’exprimer".

L’interview du Père Olivier Bléneau dans la-Croix.com du jeudi 4 mars

avec les témoignages de Nelly Becque (Secours Catholique)
et du Père Paul Préault



Toutes les émissions de RCF à propos de la tempête Xynthia


Revue de presse.net :

La Croix.com

Ouest-France.fr et extrait vidéo

Le Monde.fr et extrait vidéo de la messe du 4 mars à Luçon

20 minutes.fr

La Tribune.fr


Jeudi 4 mars 2010

► Sur RCF, de 9 h 30 à 11 h - émission interactive nationale spéciale tempête en Vendée (RCF Vendée)

A 15 h, en la cathédrale de Luçon
Prier avec Isaïe {JPEG}Messe diocésaine à l’intention des victimes et de leurs familles, elle sera présidée par Mgr Castet en présence des autorités civiles et militaires.

Cette messe sera aussi la messe d’obsèques pour plusieurs victimes de l’inondation.

RCF Vendée retransmettra en direct cette cérémonie (RCF Vendée)



Homélie de Mgr Castet, et message de Benoît XVI en fin d’homélie

PDF - 72.3 ko
Homélie Mgr Castet

Des photos de la célébration, sur la page du diocèse

Ce même jeudi 4 mars, à 15 h, le glas des églises de Vendée sonnera afin de permettre à tous ceux qui ne pourront pas se rendre à la messe diocésaine à Luçon de s’y associer par la prière.

► Voir aussi l’homélie de Mgr Housset, lors de la messe du mercredi 3 mars en hommage aux victimes de la tempête, en la cathédrale de La Rochelle (Homélie Mgr Housset)


Suivre les autres informations avec le service de communication du diocèse et RCF Vendée ici


La tempête du 28 février 2010 a fait de gros dégâts et de nombreuses victimes.
Mgr Castet, évêque de Luçon, adresse un message :

"La Vendée vient de vivre des heures douloureuses. Le sud de notre département a été durement éprouvé. Au cœur de cette tempête, de nombreuses personnes ont perdu la vie, certains ont été blessés ou touchés dans leurs biens. L’Église est présente au cœur de ce drame. Elle redit qu’il n’y a pas de fatalité, que les hommes se doivent entraide, et que le Christ n’abandonne pas ceux qui ont connu l’épreuve.

J’exprime mes plus vifs remerciements à tous ceux qui ont porté secours, assistance, réconfort, et qui continueront à le faire, en direction des familles endeuillées, de tous les blessés, des personnes sinistrées.

J’invite tous les vendéens à une juste solidarité envers ceux qui ont beaucoup perdu. J’assure les familles touchées de ma prière et je vous invite à vivre les jours qui viennent dans la confiance."

Alain Castet, évêque de Luçon (28-02-2010)

Le communiqué de Mgr Jacques Gomart, vicaire général, le 1er mars 2010 :

Aux Curés, aux communautés paroissiales, aux Communautés monastiques du diocèse

Chers frères et soeurs,

Quelques nouvelles de la situation à l’Aiguillon et à la Faute/Mer à midi ce lundi 1er mars. François Roullière, curé de St Michel l’Abbaye, et l’équipe pastorale sont mobilisés depuis hier pour être au plus près des personnes et des familles atteintes par l’inondation. Le bilan officiel est actuellement de 26 personnes décédées, mais il est malheureusement probable que la fouille systématique entreprise depuis ce matin ne vienne alourdir ce bilan déjà dramatique. Mgr Castet est sur place depuis le tout début de la matinée et nous avons pu aller nous recueillir près des corps des victimes, dont la procédure d’identification est toujours en cours. En accord avec le préfet et le président du Conseil général, une messe diocésaine à l’intention des victimes et de leurs familles sera célébrée à la Cathédrale de Luçon jeudi 4 mars à 15 h 00. Elles sera présidée par Mgr Castet en présence des autorités civiles et militaires. Merci de faire connaître cette information largement. Le Secours Catholique est aussi mobilisé et présent sur le terrain avec Jean-Marie Pogu son président, Eric Becque le délégué diocésain et une vingtaine de bénévoles du Sud-Vendée. Ils ont déjà apporté vêtements, écoute et réconfort ainsi qu’une aide financière d’urgence pour les personnes démunies de tout. En lien avec la Protection civile et la Croix Rouge, ils assurent une présence fraternelle et efficace. Une évaluation plus précise des besoins leur permettra de communiquer rapidement sur l’aide que chacun peut apporter. Ce soir et chaque soir d’ici jeudi, un temps de prière sera animé par la communauté paroissiale à l’église de L’Aiguillon-sur-Mer à 18 h 00. Je remercie les communautés monastiques de porter toutes les personnes touchées par ce drame dans leur prière, ainsi que tous ceux et celles qui sont mobilisés pour leur venir en aide. En union de prière fraternelle.

Jacques Gomart, vicaire général

JPEG - 37.4 ko


Marie-Thérèse Chaumont, responsable du Secours Catholique à Fontenay, nous écrit : Merci pour votre intervention. Ce jour c’est une partie de l’équipe de Fontenay qui est de permanence pour réconforter les sinistrés. J’attends les consignes pour solliciter une collecte en faveur des personnes touchées.
M. T. Chaumont





Témoignage du Père François Roullière sur RCF Vendée(lundi 1er mars 2010)

Edition spéciale sur RCF Vendée (lundi 1er mars 2010, 18 h 15)]

Les autres interventions sur RCF Vendée (Prière de Mgr Alain Castet, interview du Colonel Montaletang du SDIS)

La déclaration du Cardinal vingt-Trois

Appel à la prière et à la solidarité

L’Aiguillon, dimanche matin 28 février 2010


Annonces

Brèves

7 janvier 2012 - 

Rejoignez-nous sur Facebook